header-area-background-wrapper
Menu
site-banner
center-left-menu

Comment ça fonctionne ?

Vidéo de 1 min.
center-right-menu

La Chine soutient la future autonomie de Hong Kong

24 June 2014
Le 10 juin, un livre blanc publié par le gouvernement chinois a confirmé son soutien continu de l'autonomie de Hong Kong en matière de définition de ses propres politiques commerciales, financières et fiscales, en notant les réussites du territoire dans le cadre de la politique « Un pays, deux systèmes ».
 
Intitulé « The Practice of the 'One Country, Two Systems' Policy in the Hong Kong Special Administrative Region (HKSAR) » (« La pratique de la politique 'Un pays, deux systèmes' dans la Région administrative spéciale de Hong Kong (RAS de Hong Kong) », ce livre blanc, le premier du genre, décrit de quelle manière la mise en œuvre du principe « Un pays , deux systèmes » dans la RAS de Hong Kong a remporté un large succès et reste dans les intérêts à long terme de Hong Kong et des investisseurs étrangers.
 
Il confirme à quel point Hong Kong a maintenu et renforcé son statut de centre international en termes de finance, de commerce et d'expédition. Place bancaire internationale de premier plan, le livre blanc explique que « Hong Kong est le 6e plus grand marché de valeurs mobilières et [le] 5e plus grand marché de change au monde. Neuvième économie marchande au monde, Hong Kong entretient des liens commerciaux réguliers avec presque tous les pays et régions du monde. C'est l'un des plus grands ports de transport de conteneurs au monde et le 4e plus grand centre d'immatriculation de navires. »
 
Le livre blanc souligne également que Hong Kong a maintenu un environnement économique sain et est généralement reconnu comme l'une des économies les plus libérales du monde. Dans son rapport sur l'investissement dans le monde de 2013, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement a classé Hong Kong 3e pays du monde pour attirer les investissements directs étrangers. Par ailleurs, pendant de nombreuses années, Hong Kong a été classé parmi les économies les plus compétitives du monde.
 
Le livre blanc note que la Chine soutient Hong Kong en tant que centre financier international, en particulier à travers l'internationalisation du renminbi, qui a consolidé la position de Hong Kong comme le plus grand centre de commerce RMB offshore du monde.
 
De plus, après la signature de l'Accord de partenariat économique renforcé (CEPA) entre la Chine continentale et à Hong Kong en 2003, et ses 10 accords complémentaires, le continent accorde désormais l'annulation des droits de douane à tous les produits originaires de Hong Kong, et a adopté plus de 400 mesures de libéralisation en matière d'échanges de services. Après la mise en œuvre du CEPA, la Chine continentale est également le plus grand partenaire commercial de Hong Kong, et inversement, ainsi qu'un marché d'exportation clé et le plus grand centre financier offshore de la Chine continentale.
 
À la fin de l'année 2013, le nombre d'entreprises de Chine continentale enregistrées à Hong Kong s'élevait à près de 800, soit 48,5 % du nombre total de sociétés enregistrées à Hong Kong. En outre, sa valeur de marché totale représentait 56,9 % de la valeur totale de la Bourse de Hong Kong. La Chine continentale et Hong Kong sont la source principale d'investissements directs à l'étranger l'une de l'autre.
 
Pour sa part, le gouvernement de Hong Kong a très bien accueilli la promulgation du livre blanc, le premier à être publié par la Chine sur la position de Hong Kong. Il a confirmé que « Hong Kong a bénéficié des avantages uniques du principe 'Un pays, deux systèmes' et obtenu des résultats remarquables en matière de développement économique et social. »
 
www.tax-news.com

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Partagez cette nouvelle via: