header-area-background-wrapper
Menu
site-banner
center-left-menu

Comment ça fonctionne ?

Vidéo de 1 min.
center-right-menu

Les Seychelles et l’île Maurice améliorent leur coopération

8 May 2014
Quatre protocoles d’accord visant à promouvoir le commerce et l’investissement ont été signés lors du premier forum économique Seychelles-Maurice, au Centre international des conférences des Seychelles les 24 et 25 avril 2014. Plus de 50 entreprises locales, notamment des négociants, des importateurs et des fournisseurs de services d’entreprise, étaient présentes au forum et au salon, qui ont eu lieu simultanément, afin d’aborder les perspectives économiques avec plus de 100 de leurs homologues mauriciens.
 
Organisé par le Conseil d’investissement des Seychelles (SIB) en collaboration avec le Conseil d’investissement de l’île Maurice, le forum a été officiellement inauguré par le ministre des Finances, du Commerce et de l’Investissement des Seychelles, M. Pierre Laporte, en présence du ministre mauricien de l’Industrie, du Commerce et de la Défense des consommateurs, M. Cader Sayed Hossen. M. Laporte a expliqué que le gouvernement seychellois prend actuellement des mesures pour faire de son pays une destination plus attrayante pour les entreprises, mais également pour encourager les investissements étrangers directs. Il a invité les représentants d’entreprises des deux pays à utiliser le forum pour explorer les domaines potentiels d’une future coopération économique.
 
M. Hossen a quant à lui déclaré : « Le forum offrira une plateforme permettant de renforcer notre collaboration. C’est en effet un excellent véhicule pour consolider et fortifier nos liens commerciaux et économiques, en leur donnant une nouvelle hauteur. Nos climats d’entreprise sont similaires, et nous offrons d’excellentes opportunités en termes d’investissement dans un large éventail d’activités. » Les protocoles d’accord ont été signés entre Small Enterprise Promotion Agency et Enterprise Mauritius, entre Seychelles Trading Company et State Trading Corporation of Mauritius (STC), entre Seychelles Petroleum Company et STC, et entre la Chambre du Commerce et de l’Industrie des Seychelles et la Chambre du Commerce et de l’Industrie de l’île Maurice.
 
Le directeur du SIB, M. Rupert Simeon, a confirmé que les investisseurs mauriciens sont intéressés par des domaines comme le tourisme et les services financiers internationaux offshores. Il a ajouté qu’il attend « de constater d’autres développements d’entreprise futurs entre les deux pays dans ces deux secteurs. » Il a également été noté que, pour le moment, le commerce entre l’île Maurice et les Seychelles s’élève à seulement 600 millions SCR (49,6 millions USD) par an, mais ce chiffre devrait augmenter, car d’autres pistes de collaboration sont à l’étude.
 
www.tax-news.com

Abonnez-vous à notre lettre d’information

Partagez cette nouvelle via: